• Martin L. Sénéchal

Le muguet

Il y a des matins plus difficiles que d’autres… Vous savez, quand on n’a tellement pas dormi qu’on a l’impression de se rencontrer soi-même dans l’entrée de sa chambre ? Ce fut mon cas ce matin… En fait, c’est comme ça depuis quelques semaines.

C’est un moment particulier de ma vie. Beaucoup de travail, des gens qui m’entourent et que j’aime qui sont malades. D’autres personnes qui ont pris une place importante dans ma vie et qui nous ont quitté pour le « grand voyage » dans la dernière année. En plus du travail, je suis en plein changement de carrière, bref, ça bouge. Je ne suis pas le seul, j’ai l’impression que presque tout mon entourage est dans une période de grands bouleversements.

Tout ça pour dire que je vois moins mes amis, ma famille. Je suis occupé, préoccupé, mais ils comprennent très bien.

Quand j’ai de longues journées de travail, qui se terminent par de longues soirées de cours en vue de changer de carrière, je peux compter sur ma grande amie Sylvie pour venir nourrir mes chats. Mon plus vieux a des besoins particuliers et je ne peux le nourrir qu’avec une nourriture en pâté pour le moment.

Comme je disais plus haut, je ne dors pas beaucoup ces temps-ci. J’ai même l’impression d’être une chauve-souris et de lancer des sonars pour savoir où sont les murs ! Du moins, tant que je n’ai pas bu mon premier café, tant que je n’ai pas au moins un œil d’ouvert. Mais depuis au moins une semaine, ce n’est pas mon café qui me fait le plus de bien. Je ne sais pas pourquoi, mais environ dix minutes après m’être assis à table avec mon café, une odeur de muguet m’arrive au nez. Je n’ai pas de muguet dans la maison, même si c’est le parfum de fleur que je préfère. J’ai toujours adoré l’odeur de muguet.

Le plus drôle, c’est que j’ai remarqué qu’effectivement, cette odeur m’arrive au nez à 7h10 précisément… (Je me lève à 7h à tous les matins depuis des années). Les fenêtres sont fermées, je n’ai pas de muguet à l’intérieur. Je trouve ça bizarre, mais ça me fait tellement de bien, ce parfum ne me réveille pas plus, mais il me met un sourire au visage pour la journée. Alors je ne me pose pas trop de question.

Ce soir, je n’avais pas de cours. J’ai donc pu aller au resto avec mon amie Sylvie pour célébrer l’anniversaire de notre ami commun, Louis. J’ai raconté mon histoire de muguet à tout le monde, en leur disant à quel point ça me faisait du bien.

C’est alors que Sylvie m’a dit qu’elle était contente que son idée fonctionne… Je l’ai regardé avec un air interrogateur… Oui, c’est Sylvie qui, en venant nourrir mes chats, avec eu l’idée d’installer, dans la prise de courant cachée par le vaisselier, un petit système de diffusion de parfum qui était activé par une minuterie. Sachant que je me lève à tous les matins à 7h, elle l’avait réglé pour 7h10 pour que je me rende compte du changement d’odeur. Elle savait que j’adorais le muguet, elle ne voulait que me faire plaisir. Et c’est réussi.

À quel point une odeur peut nous donner un sourire… Un cadeau non emballé, non visible, répétitif, qui rend de bonne humeur. C’est parfait.

NOUS CONTACTER

​​​​​​​​​​​​​​​​​Usine / 418.221.6723 

Lundi au vendredi de 9 h à 17 h

Boutique / 418.228.1811
stgeorges@histoiredebulles.com

 

  • Noir Icône Instagram
  • Noir Facebook Icône

Tout droits réservés Histoire de Bulles Inc. 2015